Aller au contenu
Accueil » Blog » Comment ne pas s’énerver avec les devoirs de vos enfants ?

Comment ne pas s’énerver avec les devoirs de vos enfants ?

Comment rester calme et aider votre enfant à faire ses devoirs ?

Petits rappels certes évidents, mais surtout primordiaux :

  • Vous n’êtes pas l’enseignant de votre enfant, mais son parent.
  • Ce n’est pas vous qui donnez des devoirs à votre enfant, mais l’école.
  • Ce n’est pas à vous que votre enfant doit rendre des comptes sur les devoirs en question, mais à leurs enseignants.
  • Ce n’est pas pour vous que les enseignants donnent des devoirs, mais pour qu’ils puissent évaluer où en est votre enfant.
  • Ce n’est pas vous qui définissez l’importance du contenu des devoirs dans les apprentissages de votre enfant, mais les enseignants.
  • Votre enfant ne sera pas évalué sur ces devoirs, mais sur ces notes.
  • Les devoirs ne permettent pas forcément de savoir si votre enfant a acquis ou pas les compétences requises.
  • Ce sont les enseignants de votre enfant qui vous contacteront, s’ils se rendent compte que votre enfant a des difficultés d’apprentissages.
  • Ce n’est pas à vous de corriger les devoirs, c’est aux enseignants de votre enfant.
  • Et enfin, ce n’est pas à vous de faire les devoirs de votre enfant, mais à lui.

Alors oui ! Les devoirs sont, pour les parents, la seule « fenêtre » ouverte sur les apprentissages de leur enfant. Mais ce ne sont que des « aperçus » de la totalité de ce que leur enfant est en train d’acquérir dans son année scolaire.

Pour beaucoup de parents, surveiller les devoirs à la maison, leur permet d’avoir une sensation de « maîtrise » sur les apprentissages de leur enfant. Et cela génère en général beaucoup de stress pour tout le monde.

Cependant, vous ne pouvez pas non plus ne pas accompagner votre enfant dans ses devoirs à la maison. Dans la mesure de vos compétences, il est bien que votre enfant puisse venir vous solliciter pour de l’aide. Il peut être facile de se sentir frustré lorsque votre enfant ne comprend pas un concept ou qu’il a du mal à faire ses devoirs. Pour rendre l’heure des devoirs moins stressante pour vous et votre enfant,

Il est important de disposer de stratégies efficaces pour garder votre calme et aider votre enfant à comprendre son travail.

  • Créez des rituels : chaque jour d’école, le soir en rentrant, votre enfant goûte, se change et fait ses devoirs avant manger. Mettez les tâches à faire dans un autre ordre si celui proposé ne fonctionne pas. Il rentre, se change, goûte, prend sa douche et fait ses devoirs…
  • Donnez vos moments de disponibilité : arrêtez d’être disponible à volonté ! Dites à votre enfant que vous pouvez l’aider dans ses devoirs à partir de tel moment, de telle heure et ce jusqu’à telle heure. Même si votre enfant fait ses devoirs à côté de vous, ou dans la cuisine, ou dans le salon.
  • C’est votre enfant qui vient vous demander de l’aide, ce n’est pas vous qui allez lui demander où il en est, ce qu’il reste à faire…etc. …
  • Il y a des matières dans lesquelles vous ne pourrez pas l’aider. Je pense aux parents qui n’ont pas les connaissances suffisantes dans les matières que leur enfant étudie. Il doit alors vous dire, en début d’année scolaire, comment et quelles ressources il va trouver pour s’aider dans les matières en question.
  • Proposez à votre enfant de l’aider à s’organiser pour faire ses devoirs. Vous ne regardez pas les contenus, mais vous lui suggérez d’établir des stratégies pour faire chaque devoir l’un après l’autre.
  • N’hésitez pas à faire appel à un répétiteur pour les matières dans lesquelles votre enfant patauge. Cela vous permettra de ne pas entrer en conflit avec lui si vous tentez de l’aider.
  • Pas de portable, télé ou autres écrans pendant les devoirs. Si votre enfant vous dit qu’il a besoin de son téléphone ou ordinateur pour étudier, alors il vient faire cette partie des devoirs à côté de vous. Et non pas dans sa chambre fermée où vous ne savez pas ce qu’il fait exactement.
  • Ne donnez pas les réponses à votre enfant. Dites-lui juste combien il y en a et qu’il vous explique comment il va s’y prendre pour les trouver.
  • Vous serez de toute façon obligé de lui dire et redire en permanence d’aller faire ses devoirs, surtout si vous avez un enfant qui n’aime pas les faire !
  • Qu’il s’agisse de dresser une liste des tâches à accomplir ou de permettre à votre enfant de prendre des pauses fréquentes, il faudra tester diverses stratégies pour contribuer à une séance de devoirs sans stress.

Conclusion

Aider votre enfant à faire ses devoirs peut être stressant, mais ce n’est pas une fatalité. En suivant les stratégies décrites ci-dessus, vous pouvez aider votre enfant faire ses devoirs à la maison, et rester calme.

Sinon, déléguez ce moment à quelqu’un d’autre : un répétiteur, un autre adulte, en tutorat à l’école, en cours de soutien…

Quelques liens pour l’aide aux devoirs à Genève :

https://www.superprof.ch/cours/aide-aux-devoirs/geneve/

https://www.apprentus.ch/aide-aux-devoirs/geneve

https://www.croix-rouge-ge.ch/activites/enfants-et-jeunes/aide-aux-devoirs-et-initiation-au-francais